REPONDS A LA QUESTION "QUI T'A LIBERE" ET TON BULLETIN SERA ECRIT.

A chaque fois, la présence d'Abd el Kader dans une ville semble interroger notre actualité.

Le 16 octobre 1852, Louis Napoléon Bonaparte vient en personne à Amboise annoncer à Abd el Kader et à sa suite la fin de leur captivité. Voulant le remercier, ceux-ci demandent à participer aux premières élections présidentielles de l’Histoire de France afin de voter pour lui. Le droit de vote leur sera accordé et les hommes de la suite d’Abd el Kader prendront le chemin de l’isoloir. Il y a cent cinquante ans donc, plusieurs dizaines d’étrangers participaient à l’élection du premier Président de la République de notre Histoire.

Par ce geste, peut-être nous enseignent-ils ceci : le bulletin de vote est un petit cadeau fait à celui qui vous libère.

Affiches 200 ex collées dans la ville le 21 04 07